Entretien avec Max Steffen,
l’un de nos 15 expatriés à travers le monde

Je crois qu’en 2020, nous avons réussi à aider quelques 5-6.000 familles à disposer de nouveau d’un toit sur la tête. Au Niger, cela correspond à quelques 50-60.000 personnes dont au moins 30.000 enfants. Avoir réussi à aider ces gens-là, me rend fier de notre travail sur le terrain.

Max Steffen

À propos de Max

  • Nom : Max Steffen
  • Âge : 30 ans
  • Originaire de : Luxembourg
  • Études : Études en Sciences Économiques – Master en Management / Innovation / Qualité
  • Poste actuel : « Coordinateur de projets » à Niamey (Niger)

C’est à l’occasion des vacances de fin d’année, que nous avons eu le plaisir de nous entretenir avec Max Steffen qui, depuis septembre 2020, travaille au Niger en tant que Coordinateur de projets pour l’Aide Internationale de la Croix-Rouge luxembourgeoise. Fortement motivé par l’impact tangible que les projets apportent à la population locale, il a partagé avec nous des anecdotes de son quotidien, ses motivations et les enjeux sécuritaires qui compliquent chaque jour son métier. Mais aussi l’importance des moyens mis à disposition des projets locaux à travers les dons et autres supports venant du Luxembourg

Max en train de tenir une session de formation à Niamey

Le travail quotidien d’un expatrié de la Croix-Rouge luxembourgeoise au Niger.

Quel est le travail typique pour un expatrié de l’Aide Internationale de la Croix-Rouge luxembourgeoise au Niger ? Est-ce qu’il travaille seul ou avec des équipes ? Comment se structurent les projets ?

La situation sécuritaire au Niger et son influence sur le travail quotidien.

Il y a une différence entre partir au bureau ici au Luxembourg et partir sur le terrain en Afrique dans la région du Sahel, c’est évident. Mais comment est-ce qu’on  le vit pratiquement ? Quel est l’impact des événements politiques ou des catastrophes naturelles sur les projets de l’Aide Internationale de la CRL ?

Fiche descriptive « AIDE INTERNATIONALE »

L’Aide Internationale de la Croix-Rouge luxembourgeoise, c’est quoi ?

La Croix-Rouge luxembourgeoise a créé en 1989 « l’Aide internationale de la Croix-Rouge luxembourgeoise asbl (AICRL) », pour mettre en œuvre et professionnaliser ses activités internationales humanitaires avec le soutien financier de bailleurs nationaux et internationaux.

La Croix-Rouge luxembourgeoise est solidaire des plus vulnérables dans le monde entier. Nos équipes humanitaires du service « Aide Internationale » peuvent être déployées en urgence pour soutenir les personnes impactées par les conflits, les catastrophes naturelles ou d’origine humaine. Actuellement, nos projets humanitaires à l’international comptent des solutions pour la protection des populations vulnérables ainsi que des projets environnementaux.

Pourquoi l’Afrique ?

Le continent africain compte en son sein, une partie des pays les plus pauvres du monde. Les besoins humanitaires y sont énormes, en particulier dans les pays de la bande sahélienne, touchées par la sécheresse, l’insécurité alimentaire et les conflits armés. Les zones côtières sont affectées par des tempêtes et cyclones. Ces phénomènes sont exacerbés par le réchauffement climatique fragilisant encore plus les populations. Menacées par les intempéries et dépourvues de ressources de subsistance, elles sont contraintes à l’exode.

L’Aide Internationale s’adresse à qui ?

Les communautés sélectionnées sont « les ménages les plus vulnérables parmi les populations déjà très vulnérables » : familles nombreuses, femmes seules avec enfants, personnes âgées, chefs de famille malades ou présentant un handicap, etc. Elles sont majoritairement établies en milieu rural avec des habitations très fragiles dans des zones reculées et difficiles d’accès, dépourvues de toute aide. Ces populations vulnérables sont :

  • des victimes de catastrophes naturelles (réchauffement climatique) et de conflits,
  • des femmes victimes de violences sexuelles,
  • des migrants le long de la route,
  • des populations en développement.

Les missions d’un expatrié de la CRL et comment s’y préparer.

Quelles sont les responsabilités d’un coordinateur au Niger ? Comment peut-on s’y préparer ? Max partage avec nous dans quelle mesure on peut bien essayer de se préparer à une mission en Afrique, mais que dès l’atterrissage de l’avion on sait que tout sera différent.

Motivation d’aller aider en Afrique et comment la garder intacte.

Chaque matin, un expatrié en Afrique sera impatient d’écouter la radio et d’entendre quelles nouvelles crises ou catastrophes influenceront à nouveau son travail et les projets de toute son équipe. Et bien sûr la vie quotidienne des populations locales. Chaque jour il est confronté à de nouveaux challenges qu’il faut relever et gérer. Comment rester motivé ? Comment tout faire pour aider les gens qui en ont besoin le plus ?

Et si on avait une baguette magique pour 2021.

Quels sont les vœux de Max pour cette nouvelle année2021 ? Comment voit-il évoluer les projets d’Aide Internationale ? Comment pouvons-nous l’aider et soutenir à partir du Luxembourg ?

Bilan 2020.

Qu’est-ce qui rend Max Steffen fier ? Où voit-il le vrai impact de l’Aide Internationale de la Croix-Rouge luxembourgeoise ?

Merci de ne pas nous oublier en 2021