2755.

Des élèves du lycée d’Echternach s’engagent contre la violence sexuelle

04.07.2019

Trois élèves du Lycée Classique d‘Echternach remettent un chèque de 500 EUR afin de soutenir le Dr Mukwege à développer et moderniser son hôpital à Panzi.

 

Jessie Spielmann, Nadia Bastos et Elvira Omerovic de la classe 2GCG du Lycée Classique d‘Echternach ont remis un chèque de 500 EUR, au bénéfice de la Croix-Rouge luxembourgeoise, afin d’aider le Dr Mukwege à développer et moderniser l’hôpital de Panzi.

Cette remise de chèque s’est déroulée dans le jardin du Lycée classique d’Echternach, en présence de Madame Annik Schank, professeure attachée à la direction, et Monsieur Alex Krüger, leur tuteur, ainsi que Frank Schmit et Cécile Jérouville, en charge du Fundraising à la Croix-Rouge luxembourgeoise.

Jessie, Nadia et Elvira ont, durant cette année scolaire, mené à bien leur projet consistant en l’organisation d’une soirée orientale. Un bénéfice de 500 € a été réalisé et elles ont décidé de faire un don à la Croix-Rouge luxembourgeoise.

 

Frank Schmit et Cécile Jérouville ont chaleureusement remercié les jeunes filles pour leur geste et ont discuté avec elles de leur souhait quant à l’affectation de leur don. Bien que le choix soit difficile, elles ont opté pour soutenir le Dr Mukwege, sensibilisées par le sort des femmes victimes de viols et de mutilations génitales lors de conflits armés.

 

Le 27 mars 2019, la Croix-Rouge luxembourgeoise signait avec le Dr Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018, une déclaration d’intention dans laquelle elle affirmait sa volonté de soutenir activement le développement des activités de son Hôpital à Panzi. La Croix-Rouge luxembourgeoise s’est engagée à livrer, dans une première phase, un plan directeur pour le développement des activités de l’Hôpital de Panzi, situé à Bukavu en République Démocratique du Congo. Ce plan est aujourd’hui finalisé et prêt à être remis entre les mains des potentiels donateurs.

L’engagement auprès du Dr Mukwege et de ces patientes se poursuit maintenant dans une deuxième phase, au cours de laquelle la Croix-Rouge luxembourgeoise s’investit dans la recherche de grands bailleurs de fonds pour réaliser ce projet.

 

Un grand merci à ces trois élèves !