2755.

La 16e édition du concert de bienfaisance à la Philharmonie

26.04.2019

Le concert de bienfaisance au bénéfice de la Croix-Rouge luxembourgeoise, organisé avec le soutien de la société Deloitte à la Philharmonie, a eu lieu mardi 23 avril.

Les recettes de cette 16e édition permettront à des enfants de familles socialement défavorisées ou présentant un handicap de participer aux séjours de vacances de la Croix-Rouge ainsi qu’à soutenir le Docteur Mukwege à développer et à moderniser son Hôpital à Panzi, en République démocratique du Congo.

La soirée a débuté avec une allocution de Michel Wurth, Vice-président du Conseil d’Administration de la Croix-Rouge luxembourgeois qui a rendu un vibrant hommage à S.A.R. le Grand-Duc Jean. Une minute de silence à laquelle s’est associé l’ensemble du public a été respectée en Sa mémoire.

Pour ce traditionnel rendez-vous musical, l’European Union Youth Orchestra a joué sous la baguette de Vasily Petrenko. L’orchestre a été accompagné par la soprano Kristine Opolais et les grands compositeurs russes ont été mis à l’honneur. Œuvre majeure du répertoire, l’Ouverture de Rouslan et Ludmila de Mikhaïl Glinka a été suivie par une mélodie de Sergueï Rachmaninov et des extraits de l’opéra Eugène Onéguine de Piotr Ilitch Tchaïkovski. La deuxième partie du concert a été consacrée à la Symphonie N° 10 en mi mineur de Dmitri Chostakovitch.

La Croix-Rouge luxembourgeoise soutiendra le Dr Denis Mukwege dans son action.

Depuis plus de 20 ans, Denis Mukwege se consacre à « réparer les femmes » victimes de violences sexuelles en République démocratique du Congo. Les moyens de l’Hôpital de Panzi, qu’il dirige, sont aujourd’hui insuffisants pour faire face aux besoins des victimes.

La Croix-Rouge luxembourgeoise a décidé de s’engager à soutenir l’extension et de la modernisation des infrastructures de l’hôpital. Cela passera dans un premier temps par l’élaboration d’un plan directeur. Pour Marc Crochet, directeur général adjoint, « les activités humanitaires internationales de la Croix-Rouge luxembourgeoise nous ont amenés à développer une expertise de ‘constructeurs de l’humanitaire’. Pendant une quinzaine d’années, nous avons aidé l’Hôpital pédiatrique Kalembe Lembe, à Kinshasa, au Congo. En Ukraine, nous avons contribué à la reconstruction de différents hôpitaux. En Afrique, nous nous concentrons sur l’habitat humanitaire. Et nos premiers bénéficiaires sont en fait souvent les femmes. » Un système de santé fonctionnel permet de se soigner. Un endroit où vivre permet de se mettre à l’abri. Les deux réunis permettent d’entrevoir l’avenir sous un jour plus favorable.

Lëtzebuerger Jugendroutkräiz : Plus que des colonies de vacances

La Croix-Rouge luxembourgeoise focalise son travail sur l’inclusion des membres les plus fragiles de notre société. Elle aide en particulier les plus jeunes à s’épanouir, se développer et à devenir des adultes qui peuvent vivre de manière digne et autonome. C’est pourquoi l’organisation propose des séjours de vacances aux jeunes et aux enfants de 4 à 17 ans. Les enfants sont encadrés par des monitrices et moniteurs bénévoles formés par la Croix-Rouge.

En 2018, le Service Vacances a proposé 23 séjours de vacances en hiver et en été avec la participation de 610 enfants et adolescents. Les colonies de vacances de la Croix-Rouge sont toujours très prisées. Les séjours d’été sur la côte belge à La Panne et les séjours d’hiver à Fiesch connaissent un engouement constant mais de nouvelles activités et destinations viennent étendre l’offre. Sur les 610 enfants, 156 enfants ont bénéficié du tarif modéré. 67 enfants présentaient un handicap. Pour se préparer à leur mission de monitrice et moniteur, des jeunes bénévoles ont suivi 18 stages de formation. À la fin de l ’année, 60 monitrices et moniteurs avaient terminé leur formation.