2755.

Présentation des Croix-Rouge Buttek

Bien que connu pour être un pays riche, le Luxembourg compte aussi parmi ses résidents des personnes touchées par la pauvreté. En 2008, plus de 65 000 personnes vivaient en dessous du seuil de risque de pauvreté. Dans le contexte actuel de crise économique, le nombre de ménages en situation de précarité tend à augmenter.

img_epicerie_sociale_1_710px

 

C’est face à ce constat qu’ont été créées les épiceries sociales « Croix-Rouge Buttek ».

L’épicerie sociale « Croix-Rouge Buttek » fournit aux personnes en situation de précarité des denrées alimentaires et produits d’usage quotidien. En contrepartie, une participation financière de l’ordre d’un tiers des prix du marché est demandée aux bénéficiaires. Grâce à ces épiceries les personnes bénéficiaires voient ainsi leur pouvoir d’achat augmenter tout en ayant accès à des produits frais et de qualité.

Des cours de cuisine sont également proposés avec les produits frais des épiceries en présence de professionnels, de nutritionnistes et de cuisiniers.

La Spëndchen a.s.b.l., centrale d’approvisionnement pour le réseau des « Buttek » du pays, a été créée en partenariat avec d’autres associations (Caritas, Aarbechtshëllef, Jongenheem…) pour plus d’efficacité dans le fonctionnement des épiceries au niveau de la gestion des produits.

Les objectifs généraux des épiceries sociales sont :

  • la lutte contre la pauvreté des personnes en difficulté ;
  • le renforcement de la solidarité et du lien social ;
  • la nutrition équilibrée ;
  • la lutte contre le gaspillage des denrées alimentaires.

Pour plus d’informations, visitez le site :

Ou téléchargez le dépliant « Croix-Rouge Buttek » :

Dépliant Epiceries Sociales (FR/DE) (PDF)

 

 

Ce projet est réalisé avec le soutien de la Fondation Pax Christi abritée sous l’égide de la Fondation de Luxembourg
 

« Le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) favorise le renforcement de la cohésion sociale et participe à la réduction de la pauvreté. 

Le FEAD contribue à atteindre, conformément à la stratégie Europe 2020, l’objectif de réduction d’au moins 20 millions du nombre de personnes menacées de pauvreté et d’exclusion sociale tout en complétant les autres Fonds structurels. 

Le FEAD apporte un soutien aux familles en situation de détresse financière par une aide alimentaire ainsi que des biens matériaux de base. De sorte, les familles disposeront des flexibilités supplémentaires leur permettant de mieux honorer des charges récurrentes importantes comme les frais de loyer ou de se constituer une petite épargne.

 

Le Luxembourg bénéficie de 3.944.660 € de l’Union Européenne auxquels s’ajoutent 696.119 € de crédits nationaux pour la période 2014-2020 et a choisi que ces crédits soient consacrés aussi bien à l’achat de denrées alimentaires que de biens matériaux de base tels que savon, shampoing, ….

L’aide alimentaire et l’aide matérielle de base consistent à répondre aux besoins vitaux des personnes. Elles sont souvent les premières démarches de l’inclusion sociale, permettant d’accompagner les personnes vers l’insertion et l’autonomie.

Le FEAD complète les politiques nationales de lutte contre la pauvreté et d’inclusion sociale, inscrites au programme gouvernemental actuel. »