2755

Renforcement des capacités des structures de santé de la Croix-Rouge du Burundi

 

Rutana

La Croix-Rouge luxembourgeoise soutient les activités de la Croix-Rouge du Burundi au sein des Centres de Santé dont elle détient la gestion, et plus particulièrement celui de Rutana. L’organisation travaille à la réhabilitation du centre ainsi qu’au renforcement des compétences en matière médicale, administrative et financière.

 

En 2002, la Croix-Rouge du Burundi a commencé à gérer un nouveau Centre de Santé situé dans le quartier sud de Bujumbura. Avec l’aide de la Croix-Rouge française, le centre de Kinindo est alors rapidement devenu opérationnel.

Suite à ce premier succès, le Ministère de la Santé Publique du Burundi a décidé d’accorder à la Croix-Rouge locale la gestion d’autres Centres de Santé, ceux de Mwaro et Rutana. Sa mission consiste à poursuivre leur développement, contribuant de ce fait au renforcement des services de santé dans certaines zones du pays.

La Croix-Rouge luxembourgeoise a ainsi été sollicitée pour aider au développement et à la coordination de ces Centres de Santé. Néanmoins, celui de Rutana rencontrant de plus grandes difficultés, la Croix-Rouge luxembourgeoise a accepté de lui fournir un appui particulier, notamment dans la gestion des ressources humaines, la gestion financière et la gestion administrative ainsi qu’un lui apportant un soutien technique.

Les objectifs du projet :

  1. Renforcer et développer le centre en matière d’équipements et de gestion
  2. Renforcer les compétences transversales du personnel soignant

 

Actions menées

Élargissement de l’offre de services du Centre de Santé

Le Ministère de la Santé Publique du Burundi a demandé à ce que tous les Centres de Santé nationaux respectent un certain nombre de standards et offrent un nombre minimum de services, établis dans le « Paquet minimum d’activités ». Les Centres de Santé doivent en principe être équipés de plusieurs salles, d’un laboratoire et d’autres infrastructures pour des activités de prévention, curatives, d’information, de collecte de données statistiques et d’analyse.

Avant l’intervention de la Croix-Rouge luxembourgeoise, le Centre de Santé de Rutana proposait une grande partie des services requis par le Ministère de la Santé Publique mais certaines activités importantes n’étaient pas pratiquées. Tel était le cas de l’hébergement, des activités de réhabilitation nutritionnelle, de l’accouchement assisté, ainsi que des tests en laboratoire, pour la tuberculose entre autres. Dorénavant, l’ensemble de ces services sont disponibles au sein du Centre de Santé.

 

Amélioration de la gestion du Centre de Santé

Avant l’intervention de la Croix-Rouge luxembourgeoise, le principal problème du Centre de Santé de Rutana concernait la qualité. Ce problème était principalement dû à des carences en ressources humaines (insuffisance de personnel et de formations). Pour faire ainsi face à ces besoins pressants, la Croix-Rouge luxembourgeoise a financé de nombreuses formations, dispensées au personnel du Centre de Santé.

De même, afin d’harmoniser les pratiques entre les différents Centres de Santé, des contrôles trimestriels ont été instaurés en 2011. Ceux-ci permettent d’évaluer les activités de chaque Centre de Santé, de vérifier si les normes sont bien respectées, si la qualité des prestations correspond aux standards définis, ou encore si la gestion des ressources humaines et financière est satisfaisante.

 

Réhabilitation et équipement des bâtiments

En 2011, le bâtiment du Centre de Santé a été restauré dans son intégralité et un accès à l’eau garanti.

Suite à cette réhabilitation, la Croix-Rouge luxembourgeoise a aussi fourni tout le matériel médical nécessaire : équipements de consultation et de petite chirurgie, tables d’examen, thermomètres, otoscopes, porte-bistouri, etc…

Le laboratoire a également été réaménagé et du nouveau matériel technique y a été installé. Maintenant, le Centre de Santé de Rutana peut procéder à des examens de groupage sanguin, détection de fièvre typhoïde, infections urinaires, VIH/SIDA, examen de selles, goutte épaisse et glycémie.

 

Amélioration des soins spécifiques pratiqués aux femmes et aux enfants

Afin d’améliorer les conditions de santé des femmes et des enfants, la Croix-Rouge luxembourgeoise a initié en 2012 des formations en pédiatrie et en techniques d’accouchement.

La formation en pédiatrie doit permettre au personnel de détecter les principaux signes de danger pour les jeunes enfants, tels que la toux, la diarrhée, la fièvre ou l’anémie. Cette formation permet également d’apprendre à conseiller les mères sur l’alimentation, la vaccination et le SIDA.

La formation en techniques d’accouchement se déroule pendant un mois et a permis de former 4 infirmiers. Ceci confère au Centre de Santé un certain niveau d’excellence en maternité et permet, par conséquent, de lutter contre le taux élevé de mortalité maternelle.

La Croix-Rouge luxembourgeoise a également procédé à la construction d’une maternité au cours de l’année 2012. Aujourd’hui, elle comprend, entre autres, une salle d’accouchement avec deux tables de travail, ainsi que 4 chambres avec sanitaires et 10 lits. Les premiers accouchements ont eu lieu en janvier 2013.

Le défi principal de 2013 consiste à initier et veiller à la bonne gestion de cette maternité afin de fournir les meilleurs services possibles aux femmes et aux nouveau-nés.

 

Faites un don