2755

Réinsertion socio-économique des rapatriés, expulsés, déplacés et sinistrés de guerre

 

Buhinyuza

Avec la fermeture des camps de réfugiés en Tanzanie, des milliers de citoyens burundais démunis sont désormais de retour dans leur pays d’origine. C’est pourquoi la Croix-Rouge luxembourgeoise et la Croix-Rouge du Burundi ont décidé d’unir leurs efforts en travaillant à la réhabilitation dans la vie socio-économique des rapatriés, expulsés, déplacés et sinistrés de guerre dans le village de Buhinyuza situé dans le Nord du Burundi.

 

La Croix-Rouge luxembourgeoise a déjà entrepris avec succès des projets de réinsertion sociale, au profit des habitants les plus vulnérables des communes de Gitaramuka et de Gihogazi (province de Karuzi) ainsi que de Muyinga au Burundi.

Forte de ses premiers succès et en partenariat avec la Croix-Rouge du Burundi, la Croix-Rouge luxembourgeoise a décidé d’initier un nouveau projet de réinsertion dans la commune de Buhinyuza, située au Nord du pays, qui fait partie des zones les plus vulnérables et pauvres de la région.

En effet, lors de différentes visites sur le terrain, la Croix-Rouge luxembourgeoise a pu constater l’indécence des habitats et l’urgence de la situation.

Les principaux objectifs du projet portent sur :

1) la réinsertion socio-économique des rapatriés, expulsés, déplacés et sinistrés de guerre;

2) le renforcement des capacités en techniques de construction de maisons des volontaires de la Croix-Rouge et de la population locale, au travers de formations et ateliers d’échange.

 

Activités menées

Appui à la construction de maisons

Avant toute chose, la Croix-Rouge luxembourgeoise a fourni à la population les équipements nécessaires à l’auto-construction et à l’aménagement des maisons.

Dans ce cadre, volontaires et bénéficiaires ont ensemble produit des briques en adobe sèche et la Croix-Rouge luxembourgeoise a fourni le reste des matériaux nécessaires à la construction des maisons.

En outre, les bénéficiaires ont reçu un kit comprenant des couvertures, des casseroles et bidons, ainsi que des plants fruitiers et semences maraîchères. Ces kits ont été établis en collaboration avec les ménages bénéficiaires afin de répondre au mieux à leurs besoins ainsi qu’à leur mode de vie quotidien.

300 ménages ont bénéficié de cette action, soit environ 1500 personnes.

Aujourd’hui, la Croix-Rouge du Burundi et la Croix-Rouge luxembourgeoise, avec l’appui technique de l’unité de recherche sur l’habitat (IFRC-SRU), ont lancé une réflexion afin de revoir le modèle des maisons unifamiliales actuellement utilisé au Burundi et d’identifier les améliorations possibles. L’objectif sera de pouvoir offrir à chaque famille burundaise des maisons d’un même standard de qualité.

Découvrez le projet en images

 

 

 

Approvisionnement en eau

Un autre aspect vital de l’action de la Croix-Rouge luxembourgeoise à Buhinyuza porte sur l’accès à l’eau et sur l’assainissement. 20 sources ont ainsi été aménagées avec la participation de la commune.

20 comités de gestion ont aussi été établis et suivent une formation en gestion et maintenance des sources. Leur mise en place vise une autogestion de l’eau par la population locale.

 

Soutien direct aux initiatives génératrices de revenus

Les activités de la Croix-Rouge luxembourgeoise au Burundi visent à l’intégration des personnes dans la vie de la communauté. Pour cela, l’appui aux initiatives génératrices de revenus (élevage, agriculture et petit commerce) est primordial afin de renforcer la capacité des plus vulnérables à devenir davantage autonomes, indépendants, et à faire partie intégrante de la vie économique de la communauté.

 

Soutien à l’éducation

La Croix-Rouge luxembourgeoise soutient aussi les écoles de la région en leur fournissant des kits scolaires et en les équipant de mobilier, comme des pupitres et des tableaux. 500 enfants environ bénéficient de cette aide.

 

Protection de l’environnement

Une autre activité consiste au reboisement et à la protection de l’environnement. Afin de remplacer le bois utilisé lors des constructions des maisons, il a été décidé de créer des pépinières et de replanter le bois coupé.

 

Solidarité sociale

Toutes les activités de ce projet ont été établies en vue de mobiliser la communauté et favoriser la cohabitation entre les arrivants et les résidents de la commune. Des principes d’entraide sont fortement valorisés et une formation en « gestion pacifique de conflits » est dispensée aux représentants de la commune. Enfin, le projet est entièrement inscrit dans un processus participatif et consultatif dans le but d’y intégrer complètement la population locale.

En savoir plus sur l’état actuel du projet

Burundi : Premier rapport trimestriel de la 4e année de parrainage

Burundi : Deuxième rapport trimestriel de la 4e année de parrainage

 

Faites un don