2755

Objectifs du service Placement Familial

Certains parents ont des difficultés à assurer les besoins fondamentaux de leurs enfants (maladie, toxicomanie, instabilité…). En vue de leur protection, ces enfants sont séparés de leurs parents et passent leur enfance et leur jeunesse soit en famille d’accueil, soit en centre d’accueil.

Créé en 1928, sur initiative de Madame Aline Mayrisch-de Saint Hubert, le service placement familial est agréé depuis le 1er janvier 2001 pour l’exercice de l’activité d’assistance pour le placement familial par le Ministère de la Famille, agrément enregistré sous le N° APF/01/1.

 

Le Placement Familial poursuit ainsi trois objectifs :

  • Offrir à un enfant une vie en famille, au sein de laquelle il est accueilli de jour et de nuit, pour quelque durée que ce soit, et qui assure l’ensemble des soins et l’éducation de l’enfant, sans que celui-ci lui appartienne pour autant.
  • L’accompagnement psychosocial de la famille d’accueil, souvent confrontée à des enfants qui souffrent de troubles de comportement et d’attachement.
  • Assurer à l’enfant l’intégration dans la société et lui permettre des rencontres avec les personnes qui lui sont importantes.

 

Moyens

Avant l’accueil d’un enfant, les familles sont soumises à :

  • une séance d’information ;
  • une sélection approfondie ;
  • une formation individualisée.

 

Pendant le placement familial, sont proposés :

  • une aide aux démarches administratives ;
  • un accompagnement psychosocial tout au long du placement familial, notamment en assurant le rôle d’intermédiaire entre les différentes parties impliquées dans le placement ;
  • un lieu de rencontre pour les visites entre l’enfant et sa famille biologique ;
  • la présence d’un intervenant psychosocial lors de ces visites ;
  • une intervention financière ;
  • l’affiliation à l’assurance-pension.

↑ Haut de page