2755

Mission des Offices Sociaux

L’office social collabore avec toute personne, autorité ou service impliqué dans la gestion des personnes en situation de difficulté afin d’aboutir à des actions coordonnées, concertées et durables au niveau de la prévention et de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale

L’Aide Sociale

Depuis le 1er janvier 2011, la loi qui organise l’aide sociale au Grand-duché de Luxembourg crée un droit à l’aide sociale pour les personnes dans le besoin et leur famille. Cette aide se base sur un accompagnement social professionnel à court, moyen ou long terme et pouvant s’assortir d’une aide matérielle en nature ou en espèces.

L’aide sociale prévue dans cette loi est de nature palliative, curative ou préventive et intervient à titre subsidiaire, pouvant ainsi compléter les mesures sociales et les prestations financières prévues par d’autres lois et règlements, que le bénéficiaire est tenu d’épuiser. Sa fonction principale est de s’intéresser aux personnes qui sont passées au travers des mailles du filet de notre société et de leur permettre de retrouver une situation conforme et digne, pendant le laps de temps de leurs difficultés. Tous les moyens sont ainsi mis à disposition des ayants-droits afin que leur situation de précarité soit diagnostiquée, traitée et ne s’aggrave pas.

 

Bénéficiaires et fonctionnement

Qu’il s’agisse de conséquences liées à un divorce, à la perte d’emploi, à la recherche d’un logement ou bien au surendettement, au décès d’un partenaire, ou à la recherche d’une structure d’accueil, les travailleurs sociaux des Offices sociaux sont habilités à proposer une aide sociale individualisée, basée sur une évaluation précise de la situation du demandeur.

Les bénéficiaires de prestations d’aide sociale ne doivent être ni privilégiés, ni défavorisés. Il s’agit simplement de l’égalité de traitement pour les plus démunis, avec le respect de la personne et de sa dignité humaine.

L’objectif principal de l’aide vise ainsi à permettre aux personnes dans le besoin de mener une vie conforme à la dignité humaine, en leur ouvrant l’accès aux biens et aux services adaptés à leur situation particulière, afin de les aider à acquérir ou à préserver leur autonomie durant leur situation d’isolement social.

Chaque Office social nouvellement constitué est présidé par un(e) président(e) et son conseil d’administration qui prendra des décisions, après consultation de l’avis de l’assistant(e) social(e) et en fonction de la particularité de la demande.

Les travailleurs sociaux des Offices sociaux sont des généralistes du social et, que ce soit dans leurs permanences ou au domicile des personnes, ils sont confrontés, au quotidien, à tous les problèmes sociaux, légaux, sanitaires, pédagogiques et économiques que subissent bon nombre de personnes vivant des conflits ou des situations de pauvreté croissante.

Les aides et les traitements sociaux proposés par les Offices sociaux peuvent se définir comme suit :

  • aider les clients à accéder aux prestations légales, secours financiers et autres aides matérielles ;
  • offrir une écoute et une assistance en cas de problématique sociale allant du 1er âge jusqu’au 4ème âge ;
  • donner des conseils sociaux, psychologiques, budgétaires, administratifs et pédagogiques ;
  • offrir une information spécifique et adaptée sur l’ensemble des services d’aide et prestations existants au Luxembourg ;
  • orienter, guider les demandeurs d’aide vers d’autres services spécialisés ;
  • assurer un accompagnement social à court, moyen et long terme ;
  • assurer une gestion financière ;
  • assurer les premières interventions dans le domaine de l’urgence sociale.

 

La loi du 18 décembre 2009, organisant l’aide sociale, est entrée en vigueur le 1er janvier 2011

« Mémorial A 260 du 29.12.2009, p.5474 »

  • Il est créé un droit à l’aide sociale pour les personnes dans le besoin et leur famille, droit destiné à permettre à ces personnes de mener une vie conforme à la dignité humaine.
  • L’aide sociale assure l’accès aux biens et aux services adaptés à la situation particulière de ces bénéficiaires, afin de les aider à acquérir ou à préserver leur autonomie.
  • L’aide intervient à titre subsidiaire, pouvant ainsi compléter les mesures sociales et les prestations financières prévues par d’autres lois et règlements, que le bénéficiaire est tenu d’épuiser.
  • A droit à l’aide, toute personne séjournant au Grand-duché de Luxembourg conformément à la législation en vigueur et en accord avec l’article 4 de la loi sur l’aide sociale.
  • L’aide est de nature palliative, curative ou préventive et axée sur un accompagnement social à court, moyen ou long terme. En cas de nécessité, cet accompagnement sera assorti d’une aide matérielle en nature ou en espèces.
  • L’aide est dispensée par l’office social, qui est un établissement public, doté de la personnalité juridique.

 

La décision d’attribution de l’aide est :

  • prise par le conseil d’administration de l’office social ;
  • toujours motivée ;
  • notifiée par lettre recommandée ou remise en mains propres ;
  • susceptible d’un recours.

 

Les offices sociaux ont pour mission :

  • l’accueil, l’information, l’orientation ;
  • guidance socio-éducative ;
  • accès à la société ;
  • aides matérielles sous la forme la plus appropriée ;
  • logement d’urgence ;
  • mise à niveau des assurances sociales ;
  • le conseil, les renseignements et les démarches en vue de procurer aux personnes intéressées les mesures sociales et prestations financières auxquelles elles peuvent prétendre en vertu d’autres lois et règlements ;
  • l’aide sous forme d’écoute, d’assistance, d’accompagnement social ;
  • en cas de besoin, cet accompagnement peut être assorti d’une aide matérielle en nature ou en espèces.

La Croix-Rouge luxembourgeoise collabore avec 16 offices sociaux sur les 30 qui viennent d’être constitués en date du 1er janvier 2011.

Le personnel est ainsi mis à disposition par la Croix-Rouge en conformité avec la loi organisant l’aide sociale.

Le président de l’office social est donc assisté par le personnel Croix-Rouge, placé sous la direction et l’autorité opérationnelle du conseil d’administration de l’office social.

 

Par la loi du 18 décembre 2009 organisant l’aide sociale, les communes viennent de se regrouper en 30 nouveaux Offices Sociaux avec des territoires de compétences délimités géographiquement.

La Croix-Rouge luxembourgeoise connaît bien l’aspect du travail social de première ligne et s’est ainsi vue confier la sous-traitance de la mission sociale de cette loi auprès de 16 Offices sociaux.

 

 

 

↑ Haut de page