2755

Gouvernance financière

Le Conseil d’Administration de la Croix-Rouge luxembourgeoise a entériné le 9 mai 2008 la mise en place d’une gouvernance financière.

Description générale, objectifs et politique financière

La Croix-Rouge fait régulièrement appel à la générosité du public pour financer son action qui s’étend de l’aide internationale dans des régions touchées par la guerre et les catastrophes naturelles à la protection des personnes vulnérables au niveau national, en passant par des services spécialisés tels que la transfusion sanguine.

La Croix-Rouge bénéficie ainsi de dons et legs venant de personnes privées et de personnes morales. Par ailleurs, dans le cadre de ses multiples activités, elle a signé des conventions avec l’État pour assurer le financement des prestations fournies dans certains domaines. Une partie des services prestés sont payants, d’autres prestations sont offertes à titre gracieux ou sont subventionnées.

De nombreux bénévoles, en offrant leurs prestations, contribuent aussi à l’équilibre financier avec comme seule contrepartie notre gratitude à tous.

Une partie des bénévoles œuvre dans le cadre des « Sections locales de la Croix-Rouge » ; leur action consiste, entre autres, à faire appel à la générosité des habitants ; ils collectent par ce biais une partie significative des dons dont la Croix-Rouge a besoin.

En réponse à la générosité dont elle bénéficie, la Croix-Rouge se doit d’administrer les fonds reçus de la façon la plus responsable qui soit et s’obliger à fournir toutes les informations nécessaires pour assurer une transparence totale sur ses comptes. La Croix-Rouge s’oblige à tout mettre en œuvre pour garantir une utilisation optimale des fonds reçus en minimisant les frais de structure ; les retombées sur le terrain s’en trouvent ainsi maximisées.

Au fil du temps, la Croix-Rouge a accumulé un patrimoine dont le produit permet de couvrir une partie des frais et dont le capital doit être considéré comme un coussin de sécurité. Le patrimoine de la Croix-Rouge luxembourgeoise est une réserve qui doit être préservée pour faire face à des évènements exceptionnels tels des catastrophes naturelles, des situations de crise résultant par exemple d’épidémies ou des catastrophes d’origine humaine.

 

Gouvernance et Finances

Les responsabilités sont clairement réparties dans la chaine de traitement des transactions et la gestion des actifs. Ensemble avec d’autres ONG et organisations humanitaires, la Croix-Rouge est signataire du Code de bonne conduite des organismes faisant appel à la générosité du public.

Le Comité Exécutif est statutairement responsable de la gestion des affaires courantes. Il délègue la gestion des affaires courantes à un Comité de Direction. Le Trésorier qui est un membre du Comité Exécutif veille à l’établissement des états financiers et est chargé de la mise en œuvre de la gestion de la trésorerie et du patrimoine. Le Trésorier délègue le volet opérationnel à la Direction des Finances.

Les états financiers de la Croix-Rouge préparés par la Direction des Finances sont transparents et donnent une image fidèle du patrimoine et des opérations sur l’année écoulée. Les comptes sont préparés de manière à permettre une lecture analytique des opérations.

Le Comité Exécutif constitue un Comité des Finances qui lui propose les orientations générales, les allocations d’actifs, les orientations en matière financière et surveille la mise en œuvre des décisions prises. Le Comité des Finances prépare pour le Comité Exécutif toutes les grandes décisions qui sont à prendre notamment dans le domaine de l’immobilier.

 

Pour plus d’information sur la gestion financière de la Croix-Rouge luxembourgeoise, téléchargez le document ci-dessous :

Gouvernance financière de la Croix-Rouge luxembourgeoise (PDF)

↑ Haut de page