2755

Réhabilitation et soutien au bon fonctionnement d’un Centre de Santé

 

Gressier

Depuis le tremblement de terre de janvier 2010, la Croix-Rouge luxembourgeoise a mené plusieurs projets en Haïti. Après avoir aidé à sa construction, l’organisation travaille avec le Centre de Santé de Gressier afin d’assurer la pérennisation des soins curatifs et préventifs ainsi que de contribuer à la mise en place de soins d’urgence.

 

Suite au tremblement de terre de janvier 2010 survenu en Haïti, la Croix-Rouge luxembourgeoise est intervenue sur place afin de participer aux efforts d’approvisionnement ainsi qu’à la reconstruction.

Depuis, l’organisation est restée active dans le pays. Elle y a construit un Centre de Santé dans la commune de Gressier. Cette dernière a été l’une des zones les plus touchées du pays, et les besoins en matière de santé sont importants.

 

 

Dans ce cadre, les objectifs de la Croix-Rouge luxembourgeoise en Haïti sont :

  1. Assurer les soins curatifs et préventifs de la population ;
  2. Contribuer à la mise en place des soins d’urgence, et à la prise en charge des victimes de catastrophes ;
  3. Contribuer à la pérennisation du centre de santé.

Ses activités comprennent :

  • la construction et pérennisation des bâtiments ;
  • l’approvisionnement du centre en matériel médical et médicaments ;
  • l’établissement des protocoles de prise en charge des patients ;
  • le suivi de l’amélioration de la qualité des soins ;
  • l’accompagnement de la mise en place du plan de formation et supervision du service administratif ;
  • la mise en conformité avec les normes et procédure du Ministère de la Santé Publique et de la population.

 

Fonctionnement du Centre de Santé de Gressier

Aujourd’hui, de nombreux services de santé sont disponibles au Centre de Santé de Gressier qui a accueilli 8520 patients en 2012. Dans le cadre de la sensibilisation de la population en matière de santé, dans chaque salle d’attente des messages promotionnels et préventifs sont communiqués.

  • La clinique ambulatoire comprend 3 box de consultation, 1 box psychologique, 1 pharmacie, 1 laboratoire, 1 salle de soins et de petite chirurgie, un espace d’attente et des blocs sanitaires. Le pool de médecins et d’infirmières pour les consultations se relaient le long de la journée. Le nombre moyen de patients par jour est de 35 personnes.
  • La maternité est constituée d’une aire de débarquement d’urgence, 1 salle de travail avec deux lits, 1 salle d’accouchement avec 2 tables, 1 salle post-accouchement avec 5 lits et une connexion directe à une fosse à placentas et à la buanderie.
  • Le service d’hospitalisation est constitué de 5 salles, possédant en tout 16 lits dont 5 pour enfants. Le service d’urgence est ouvert 24/24 avec la présence continue d’au moins 1 médecin et plusieurs infirmières. Une ambulance est également en stand-by 24/7.
  • L’espace de santé communautaire est un service de promotion et de prévention de la santé. Il peut accueillir 150 femmes et enfants, voulant se renseigner ou effectuer des consultations postnatales, un suivi nutritionnel, des vaccinations, etc…

 

Reprise du centre par le Ministère de la Santé haïtienne

Il a été décidé que le Centre de Santé de Gressier sera repris en totalité par le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) fin 2014.

Les deux années avant la passation du projet seront dédiées à l’amélioration des services et au renforcement des acquis.

 

Activités menées

Construction du Centre de Santé

A partir de 2010, des travaux de construction ont commencé sur un site offert par la commune de Gressier à la Croix-Rouge haïtienne afin de mener à bien le projet.

Tous les bâtiments ont été construits selon des normes parasismiques et para-cycloniques, compte tenu de la forte vulnérabilité de la région aux catastrophes naturelles.

Fin 2012, toutes les structures ont fini d’être mises en place. Cependant, certaines déjà opérationnelles accueillaient des patients depuis plusieurs mois.

 

Gestion du personnel et qualité des services

Le premier axe consiste en l’intégration, la gestion et le suivi du personnel, dans la perspective d’une reprise totale des charges qui leur sont liées. En effet, à compter du 1er octobre 2014, le MSPP doit pouvoir intégrer et gérer directement les 24 personnes actuellement prises en charge par la Croix-Rouge luxembourgeoise.

Le deuxième axe se concentre sur le suivi du processus de qualité des services curatifs et préventifs, notamment à travers la mise en place de protocoles et procédures de circonstances. L’instauration d’une politique de formation continue est également prévue ainsi qu’une politique d’échange entre professionnels de la santé dans l’objectif de renforcer et diversifier les compétences du staff.

 

Autofinancement

Ensuite, il est prévu un renforcement des compétences en termes de gestion, notamment administrative et financière. Actuellement, le MSPP ne peut absorber globalement les coûts de fonctionnement du centre dans la perspective de la passation prévue en 2014.

Il est donc nécessaire de responsabiliser le centre quant à son autofinancement. Il s’agit d’accompagner le personnel de direction dans l’application des outils de gestion et plus particulièrement d’effectuer des exercices de prévision et de pondération budgétaire en fonction des ressources disponibles.

 

Faites un don