2755

Familles d’Accueil

Dans un climat de confiance, la famille d’accueil peut offrir à l’enfant l’affection ainsi que les conditions matérielles et morales nécessaires à son développement physique, intellectuel et psychologique, en respectant son passé, sa personnalité, son histoire familiale, et son droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion.

 

Le contact respectueux entre les parents de l’enfant et la famille d’accueil est une condition indispensable à la réussite du placement familial.

 

 

 

 

Les familles, flexibles et ouvertes au changement, qui ont les meilleures chances de réussir dans l’accueil d’un enfant en placement familial sont ainsi celles qui :

  • ont du respect par rapport aux inadaptés sociaux ;
  • n’ont pas d’idées préconçues sur le devenir d’un enfant ;
  • ne nient pas les troubles de comportement d’un enfant ;
  • connaissent leurs ressources et leurs limites ;
  • sont capables d’accepter les limites de l’enfant ;
  • conservent une espérance dans l’évolution de l’enfant ;
  • soutiennent l’enfant au cours de son évolution ;
  • ne demandent pas à se substituer aux parents biologiques ;
  • ne demandent pas à l’enfant de changer ;
  • et acceptent de faire un essai progressif avec l’enfant.

 

Leur rôle est :

  • d’être à l’écoute de l’enfant ;
  • d’observer l’enfant et être attentives à son évolution dans des différents domaines: affectif, social, moteur, verbal, cognitif… ;
  • d’aider l’enfant à avoir une bonne image de lui-même et confiance en lui ;
  • d’aider l’enfant à avoir une vision positive de la vie et du monde ;
  • de permettre à l’enfant de faire des progrès en vue d’acquérir son indépendance ;
  • d’assurer des conditions matérielles satisfaisantes : chacun des enfants confiés devra avoir à sa disposition un espace personnel et des meubles adaptés (l’enfant aura une chambre à lui seul) ;
  • d’accepter la visite de l’intervenant du Placement familial et s’engager à lui faire part de ses observations et de ses inquiétudes ;
  • d’organiser des visites médicales régulières (vaccinations – tenue à jour du carnet de santé – soins préventifs et curatifs – visite à l’enfant durant hospitalisations) ;
  • de participer à sa vie scolaire (aide et surveillance du travail scolaire, rencontres avec les enseignants, …) en liaison avec l’intervenant du Placement familial et les parents ;
  • de soutenir et favoriser les actions pédagogiques nécessaires à son insertion familiale et sociale ;
  • de favoriser par des activités appropriées son ouverture sur le monde extérieur ;
  • de participer à tout soutien spécifique (aide psychologique, rééducation, autres prises en charge…) ;
  • de collaborer aux démarches administratives courantes en accord avec le service ;
  • de guider l’enfant dans l’apprentissage de l’utilisation de l’argent de poche ;
  • de participer à l’organisation des vacances dans l’intérêt de l’enfant ;
  • de permettre à l’enfant des visites à sa famille et des rencontres avec toutes les personnes qui sont importantes pour l’enfant, en accord avec le Tribunal et le service ;
  • de prendre toute disposition pour permettre à l’enfant d’avoir une trace des événements qui marquent sa vie (photos, jouets, dessins, objets divers, vêtements,…).

La famille informe, dans les meilleurs délais, l’intervenant du service de tout événement grave concernant l’enfant.

 ↑ Haut de page