2755

Épidémiologie 2014

Les données définitives du nombre d’infections au VIH entrant dans la cohorte luxembourgeoise en 2014 sont disponibles ici.

Graphiques

Mode de contamination des infections

 


Evolution/an des infections HIV par sexe

 


Mode de contamination par âge

 


Nombre de patients

 


Nombre de nouvelles entrées HIV

 

Le nombre d’infections parmi les usagers de drogues continue d’augmenter tristement puisque de 7 nouveaux cas en 2013, nous passons à 18 infections parmi les consommateurs de drogues! Les transmissions par rapports hétérosexuels et homosexuels restent stables. Attention à ne pas mal interpréter la transmission par sang, il s’agit d’une personne qui témoigne s’être infectée comme cela, dans son pays d’origine et qui ne met nullement en cause les transfusions sanguines au Luxembourg.

Retrouvez ici les chiffres 2014 qui ont été officialisés par le comité de surveillance du sida dans le rapport annuel d’activité 2014

 

Activités de dépistage par tests rapides d’orientation diagnostique au DIMPS et à l’HIVberodung

Au Luxembourg, il est possible de faire un test rapide de dépistage du VIH, de l’Hépatite C et de la Syphilis au DIMPS (Dispositif d’Intervention Mobile pour la Promotion de la Santé sexuelle) et du VIH à l’HIV-berodung de la Croix-Rouge. En 2014, l’offre de dépistage du DIMPS et de l’HIV-berodung a engendré un total de 519 consultations pour 478 personnes (32 personnes sont venues plus d’une fois).

515 tests VIH ont été réalisés, 137 Hépatite C et 83 tests syphilis. Après une année complète de dépistage à l’HIVberodung, les chiffres confirment que les 4 heures hebdomadaires supplémentaires, ont permis de doubler le nombre de consultations annuelles, passant de 276 en 2013 à 519 en 2014.

4 personnes ont été dépistées au VIH, 18 personnes au virus de l’hépatite C et 2 à la syphilis.

 

Téléchargez ici le PDF du rapport des activités de dépistage 2014 par test rapides !