2755
v-p-sy-e-00159h

Une situation humanitaire dramatique en Syrie : Appel à la solidarité

06.06.2013

Quatre grandes organisations humanitaires luxembourgeoises : Caritas Luxembourg, la Croix-Rouge luxembourgeoise, Handicap International et Médecins Sans Frontières, parlent d’une même voix pour mobiliser la solidarité des Luxembourgeois en faveur des victimes du conflit syrien.

La guerre civile a déjà fait plus de 94 000 morts depuis son début en mars 2011 et a obligé près de 5 millions de personnes à se réfugier à l’étranger ou à se déplacer à l’intérieur du pays. Face à une situation politique et militaire qui s’enlise, une réponse humanitaire d’ampleur doit être mise en place sans délai. « Les combats s’intensifient, des centaines de syriens affluent encore chaque jour à la frontière et la plupart n’ont pratiquement rien pu emporter en quittant leur foyer. », souligne le docteur Christian Huvelle, directeur solidarité internationale de la Croix-Rouge luxembourgeoise.

Les combats se déroulent dans des zones habitées, sans distinctions entre les cibles civiles et militaires. Dans une partie importante du pays, les structures de santé, considérées comme des cibles stratégiques, sont obligées de travailler dans la clandestinité, avec des moyens limités pour soigner un afflux continu de nouveaux blessés et de malades. Paul Delaunois, directeur de MSF Luxembourg, précise que « en droite ligne avec le droit humanitaire international, les structures médicales et les équipes soignantes ne devraient plus être prises pour cible afin de pouvoir fournir des soins aux patients sans aucune discrimination, ni menaces de représailles. Des milliers de personnes sont aujourd’hui privées d’assistance médicale et abandonnées à leur sort, il est donc urgent d’accroître les capacités des acteurs humanitaires à déployer des secours impartiaux sur l’ensemble du territoire syrien. »


Face à cette situation, les Syriens sont de plus en plus nombreux à fuir leur pays et le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) des Nations Unies a annoncé que le nombre de réfugiés, qui atteint déjà 1,5 million, pourrait doubler au cours de l’année. Les personnes qui passent la frontière, dans des conditions très difficiles arrivent souvent meurtries et sans ressources. « L’immense majorité d’entre eux sont des enfants avec leur mère » précise Andreas Vogt de Caritas Luxembourg. Sans une augmentation rapide de l’aide humanitaire internationale, ces populations ne pourront pas être prises en charge et bénéficier de soins adaptés. Par ailleurs, comme le souligne Martin Lagneau, directeur de Handicap International, « le nombre croissant de réfugiés, complique encore l’accès à l’aide humanitaire pour les plus vulnérables, les femmes, les enfants, les personnes en situation de handicap. ».

Face à cette catastrophe humanitaire, Caritas Luxembourg, la Croix-Rouge luxembourgeoise, Handicap International et Médecins Sans Frontières, en appellent d’une seule et même voix au gouvernement luxembourgeois pour peser de tout son poids pour trouver une solution à cette tragédie, pour faire respecter le droit international humanitaire et pour venir en aide aux millions de Syriens en détresse.

Images : Copyright CICR

Soutien financier

Pour pouvoir intervenir directement ou à travers le réseau international dont elles font partie dans l’aide humanitaire d’urgence en Syrie et dans les pays limitrophes accueillant les réfugiés, les quatre organisations ont également besoin de moyens financiers.

 

Soutenez les actions menées en Syrie

par virement au CCPL LU52 1111 0000 1111 0000 (communication : « Syrie : Aide aux réfugiés »)

par carte bancaire en ligne

Un don versé à la Croix-Rouge d’un montant égal ou supérieur à 120 euros et inférieur à 10% du total des revenus nets est déductible en tant que dépenses spéciales en raison de son statut d’organisme reconnu d’utilité publique.