2755
image_galleryCALQYO8G

Témoignage de Anne Weber

15.04.2010

Depuis mi-mars 2010, Anne Weber, originaire de Gosseldange remplace Charlotte Mali en tant que gestionnaire du projet de réintégration de familles burundaises expulsées de Tanzanie dans leur pays d’origine.

Anne Weber y restera un an, au bout duquel le projet à Ghiogazi se clôturera. Lors d’une visite au Luxembourg, elle a eu l’occasion d’échanger sur le projet en cours. Collaboratrice engagée dans son travail et pouvant se prévaloir d’une expérience de 4 ans en Afrique, elle nous livre ses expériences sur le terrain.

« Après une courte période d’observation qui m’a permis de me faire une idée de la situation locale et de faire connaissance avec l’équipe sur place, j’ai pu lancer la phase d’identification des personnes vulnérables. Sur base de critères établis par les habitants de la commune eux-mêmes, 250 personnes ont été retenues pour le projet de construction et de réhabilitation de maisons. Les bénéficiaires retenus pour les constructions se verront attribuer une maison dotée d’une cuisine et de latrines. Ceux retenus pour les réhabilitations bénéficieront, outre la rénovation de leur habitation, de construction de latrines. La phase de construction des maisons commencera en juillet 2010, à la fin de la saison des pluies.»

 

Témoignage de Anne Weber