2755
Convention signature1

Signature de convention de collaboration entre le Centre de Convalescence Emile Mayrisch et le Centre Hospitalier de Luxembourg

13.07.2012

Le centre de Convalescence de la Croix-Rouge luxembourgeoise situé à Colpach (CCEM) et le Centre Hospitalier de Luxembourg (CHL) ont signé ce jeudi, 12 juillet 2012, une convention de collaboration qui renforcera la coopération entre les deux institutions. La collaboration entre le CHL et le centre de Convalescence Emile Mayrisch vise à formaliser des filières de soins entre le secteur hospitalier aigu et la convalescence. Ces filières concernent majoritairement les patients adultes qui, après un épisode aigu ou une intervention chirurgicale, ne nécessitent plus une surveillance médicale ou chirurgicale active, mais une période de convalescence et de repos avec des soins ne relevant pas de techniques particulières liées aux infrastructures lourdes disponibles en hôpital.

Le développement de ces filières a pour objectif de définir un parcours clinique qui facilitera la prise en charge de patients en organisant les interfaces entre les différentes structures. Le patient bénéficie ainsi d’un accompagnement coordonné tout au long de son processus de guérison. La première filière de soins formalisée concernera la chirurgie de l’obésité, pour laquelle une formule originale et spécifique de la convalescence est envisagée.

Depuis juin 2010, date d’emménagement dans le tout nouveau bâtiment comprenant 100 chambres individuelles équipées des dernières technologies, de plus de 300 m2 de salles d’ergothérapie et de kinésithérapie, d’espace wellness et bien-être, le Centre de Convalescence témoigne d’un dynamisme et d’une grande capacité à s’adapter aux évolutions du domaine de la santé. Il s’est, entre autres, doté de structures telles que le conseil médical, le comité de pilotage de la Qualité, l’audit interne et le comité d’hygiène en partenariat avec l’Hôpital Kirchberg.

Cette année le Centre de Convalescence concourt au Prix Luxembourgeois de la Qualité ainsi qu’au Prix de l’European Foundation for Quality Management (EFQM). Gageons que son ardeur sera récompensée !

Chaque patient, pour lequel est prescrite une cure de convalescence, peut bénéficier d’un séjour dans ce site alliant modernité et technologie avec nature, culture et histoire largement illustrées par le fabuleux parc et le château de Colpach.

Dans son mot de bienvenue, Monsieur Jean-Philippe Schmit, Directeur du Centre de Convalescence Emile Mayrisch, a insisté sur le rôle indispensable de l’établissement dans le paysage national de la santé. Le CCEM représente un maillon essentiel au sein des partenaires que sont les hôpitaux aigus, les centres de rééducation gériatrique et les réseaux de soins à domicile. Ceci représente une réelle plus-value pour les patients. C’est la raison pour laquelle les hôpitaux souhaitent de plus en plus construire des liens de collaboration avec le centre.

Ensuite, Monsieur le Docteur Romain Nati, Directeur Général du CHL, a remercié le Centre de Convalescence de s’être associé au CHL pour finaliser des filières de soins mettant en exergue le rôle complémentaire des deux institutions, afin de faire bénéficier le patient d’une prise en charge adaptée à tout moment à l’évolution de son parcours clinique. Cette collaboration assurera au-delà de la continuité une cohérence des services rendus au patient et lui permettra notamment après une chirurgie de l’obésité de se familiariser avec les mesures hygiéno-diététiques utiles en période post-opératoire.

Monsieur Michel Simonis, Directeur Santé de la Croix-Rouge luxembourgeoise, a exprimé pour sa part sa satisfaction de constater que la reconnaissance de la convalescence est en bonne voie et a relevé que le travail en réseau, entre institutions complémentaires, représente l’avenir. Il s’est réjouit de la confiance réciproque et de la possibilité de collaborer plus étroitement avec le CHL.

Pour sa part, Madame Monique Birkel, Directrice des Soins du Centre Hospitalier de Luxembourg, « se réjouit de ce travail en filière de soins où le parcours clinique est défini au préalable. A ce titre, cette mutualisation des compétences entre partenaires de soins ne peut tendre que vers un projet de soins cohérent et concordant avec les attentes du patient et de sa famille »

Le docteur Vincent Meyers, représentant le conseil médical du CCEM, a insisté sur la nouvelle organisation du département médical qui développe deux grands axes de travail, à savoir la coordination de l’équipe soignante multidisciplinaire pour un suivi adapté à chaque type de patientèle et la collaboration rapprochée avec les confrères médecins des hôpitaux et du domicile.

 

Plus d’informations sur le Centre de convalescence Emile Mayrisch.

Photo: © Charles Reiser