2755
img_haiti_710px

La tragédie Haïti : ne les oublions pas !

23.05.2012

Plus de 2 ans après le violent tremblement de terre, Haïti en subit toujours les conséquences. Même si le nombre des personnes vivant dans des camps a été réduit de 67%, le bilan reste lourd. 490 000 d’entre elles sont toujours en attente de logements et se trouvent en situation de précarité. Les malades ayant succombé aux suites du choléra sont au nombre de 7 095. Au total, 45% de la population se trouve touchée par l’insécurité alimentaire. En outre, l’arrivée de la saison des pluies ne facilite pas les conditions de vie de la population. En effet, elle rend l’accès à l’eau potable rare et expose la population aux risques du choléra.

 

Face à la situation, un plan de contingence national a été élaboré avec le soutien de la communauté internationale. Les dix départements du pays et 450 écoles disposent également de leur propre plan de contingence.

 

Grâce à de généreuses récoltes, l’insécurité alimentaire du pays est beaucoup moins alarmante. Néanmoins, certaines zones restent en situation de précarité élevée en raison de la sécheresse, des risques d’inondation et de la pauvreté.

Pour plus d’informations : www.unocha.org

Pour plus d’informations sur les risques d’inondations (PDF 925 ko)

Si vous voulez plus de renseignements sur la situation en Haïti (PDF 2 Mo)

 

L’action de la Croix-Rouge dans la commune de Gressier

La commune de Gressier compte quelque 60 000 habitants. Située à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Port-au-Prince, elle a été sévèrement touchée par le tremblement de terre du 12 janvier 2010 (90 % des habitations détruites). Le projet de la Croix-Rouge luxembourgeoise de construction d’un hôpital s’inscrit dans le cadre du plan de développement communal.

 

Le centre de santé

En fonctionnement depuis septembre 2010, ce centre emploie 15 personnes et est ouvert 24h/24h pour répondre à tous types de besoins. Il joue un rôle de prévention auprès de la population. Ses objectifs sont de réduire la mortalité infantile, d’améliorer la santé maternelle et de combattre le VIH/Sida, le paludisme et d’autres maladies.

 

Le centre de traitement du choléra

En avril 2011, un centre de traitement du choléra a vu le jour, suite à l’augmentation du nombre de contaminés. Les patients y reçoivent des soins adaptés et des informations au sujet de la maladie. Cet établissement permettra de réaliser des formations et de gérer un stock de marchandises.

 

 

Appel aux dons

La Croix-Rouge luxembourgeoise appelle à la générosité du public pour soutenir son projet de construction d’un hôpital dans la commune de Gressier. Faites un don :

par carte bancaire en ligne
par virement au CCPLU LU52 1111 0000 1111 0000 ou par carte bancaire (Communication : « Séisme Haïti »)