2755
DSCN0785

Le réseau des Aides et Soins HELP présente les résultats de son enquête de satisfaction menée en 2010

20.01.2012

Le 19 janvier 2012, le réseau des Aides et Soins Help a présenté les résulats de son enquête de satisfaction 2010 en présence de Madame Marie-Josée Jacobs, Ministre de la Famille et de l’Intégration et Monsieur Mars Di Bartolomeo, Ministre de la Santé. Après le mot de bienvenue de Monsieur John Castegnaro, Président du réseau HELP, les résultats de l’enquête ont été présentés et expliqués par Messieurs Charles Margue, Directeur de la recherche auprès de TNS-Ilres et Castor Aguilera, Coordinateur Qualité auprès de HELP-Croix-Rouge luxembourgeoise.

Cadre de l’Enquête

Offrant de nombreuses prestations et services à ses clients, HELP est soucieux de les améliorer constamment. A ces fins, le réseau a évalué en 2010 pour la 3eme fois, si les actions menées correspondaient aux attentes et aux besoins des clients. En collaboration avec TNS-Ilres, l’enquête de satisfaction réalisée par téléphone a été menée en novembre 2010 auprès de 300 clients, échantillon représentatif pour l’ensemble du réseau HELP, pour mesurer leur satisfaction.

Des résultats encourageants

La satisfaction globale des clients est très élevée. Ils se sentent bien encadrés et en sécurité, apprécient la prise en charge personnalisée, le respect de leurs décisions et la gentillesse des employés et bénévoles du réseau HELP.

85 % des clients trouvent les performances de HELP excellentes et très satisfaisantes.
84 % des clients auraient sans hésitation l’intention de se faire à nouveau soigner par HELP.
83 % recommanderaient HELP sans hésiter à leurs amis ou proches.
77 % voient un grand avantage ou un très grand avantage de se faire soigner par HELP plutôt que par un autre réseau.

Par rapport à la dernière enquête de satisfaction menée en 2008, certaines faiblesses ont été améliorées pour devenir des forces en 2010. Ainsi, la prise en charge a été adaptée davantage à la situation individuelle du client et la coopération entre les soignants et les autres collaborateurs de HELP, tels que les kinésithérapeutes, ergothérapeutes, etc. a été améliorée. Ainsi l’enquête de satisfaction apparait comme un véritable outil d’amélioration continue.