2755
img_Somalie_famine3_710px

Famine en Somalie: La Croix-Rouge met en place un projet d’accès à l’eau

28.12.2011

Suite aux généreux dons du public luxembourgeois, la Croix-Rouge luxembourgeoise est en mesure d’engager la réalisation d’un projet visant à améliorer l’accès à l’eau de la population au Sud de la Somalie. Grâce à la participation de la Croix-Rouge luxembourgeoise, avec un montant de 268.000 €, le nombre de bénéficiaires a presque été multiplié par six par rapport au projet initial du CICR (170.000 personnes au lieu de 30.000).

 

Description du projet

Le projet s’inscrit sur le long terme en donnant accès à 170.000 sinistrés à de l’eau propre. Cela permettra d’améliorer leurs conditions d’hygiène et sanitaires, ainsi que l’irrigation des plantations, condition nécessaire pour permettre à la population de couvrir ses besoins en nourriture pour l’année prochaine.

A ces fins seront installés différents types d’approvisionnements en eau : des puits, des lieux de stockage de l’eau, des systèmes d’irrigation pour l’agriculture ou bien encore des cuves d’eau pour le bétail. Les réservoirs d’eau seront traités au chlore pour protéger la population du choléra et d’autres maladies.

Les différentes actions seront menées sur 6 sites différents, tous situés au Sud de la Somalie, région contrôlée par al-Shabaab et qui sont uniquement accessibles par le CICR et les sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

 

 

Appel au soutien du public :

Pour pouvoir mener le projet à terme, la Croix-Rouge luxembourgeoise a besoin de 50.000 € supplémentaires et fait appel à la générosité du public luxembourgeois.

Pour soutenir le projet permettant l’accès à l’eau de 170.000 personnes au Sud de la Somalie, faites un don :

  • par virement au CCPLU LU52 1111 0000 1111 0000 ou par carte bancaire (Communication : « Famine Somalie »)
  • par carte bancaire en ligne


Un don versé à la Croix-Rouge d’un montant égal ou supérieur à 120 euro et inférieur à 10% du total des revenus nets est déductible en tant que dépenses spéciales en raison de son statut d’organisme reconnu d’utilité publique.

 

 

» Autres articles sur nos actions en Somalie