2755

Témoignage de Lucie, bénéficiaire du dropIn

25.10.2011

« Des street workers du dropIn sont venus à ma rencontre dans la rue pour m’aider. Sans ce service, ce serait vraiment dur. Avec deux enfants, cela n’est pas facile tous les jours. La prostitution me permet de m’en sortir, comme la plupart d’entre nous d’ailleurs. Au dispensaire, on peut consulter des psys, des assistantes sociales et bénéficier de services médicaux. On peut prendre des douches, dormir ou encore recevoir des préservatifs. Tout le monde peut venir ; on ne se sent pas jugées. Les gens du service sont disponibles et sympas avec nous. Le service m’a permis de trouver du travail comme serveuse. Même si cela n’est pas suffisant pour arrêter la prostitution, cela m’a permis d’avoir un petit studio. Je viens presque tous les jours pour les conseils et aides qu’on ne peut pas trouver ailleurs. J’espère que le dropIn existera encore de nombreuses années. »

Témoignage de Lucie, sex worker