2755
De l'eau pou 80 000 personnes au Burkina Faso

Burkina Faso: de l’eau potable et un système d’assainissement des eaux pour 80 000 personnes

29.10.2018

La Croix-Rouge luxembourgeoise a participé, en 2017, à la mise en place d’un accès à l’eau potable et à l’assainissement pour 80 000 personnes dans les communes de Pabré et Dapélogo. Dans la province de Namentenga, elle a également soutenu la construction d’un bassin de stockage d’eau de pluie, de diguettes et de cordons pierreux, en plus de la construction de 80 maisons durables équipées de latrines.

L’accès à l’eau, surtout dans des pays pauvres et régulièrement frappés par des sécheresses, est un enjeu essentiel. Chaque année, trop de personnes meurent de maladies liées au manque d’accès à l’eau, d’un accès à une eau de mauvaise qualité, ou de l’absence d’installations sanitaires.

Les Nations-Unies estiment à l’heure actuelle que plus de 2 milliards de personnes risquent d’avoir un accès réduit aux ressources en eau douce et d’ici à 2050. Autrement dit, un quart de la population mondiale n’aura pas accès à de l’eau potable.

En plus d’un enjeu de santé, l’eau potable est également un enjeu de développement: dans de nombreux pays, les femmes sont chargées de la « corvée d’eau »; à elles de la récupérer et de la rapporter au foyer. Cette tâche peut les occuper plusieurs heures par jour. Développer les infrastructures de distribution, c’est leur permettre de gagner en autonomie, en capacité à se consacrer à d’autres objectifs, qu’il s’agisse de l’éducation des enfants ou de la conquête de leur autonomie économique.