2755
Indonesie: 160000 personnes à secourir

Indonésie : 160 000 personnes à secourir

12.10.2018

Il y maintenant deux semaines, l’île de Sulawesi en Indonésie a été dévastée par des tremblements de terre et un tsunami. Les équipes de la Croix-Rouge sur place ont atteint des zones auparavant inaccessibles telles que Palu, Donggala et Sigi où les besoins sanitaires explosent.

Les secours arrivent de plus en plus nombreux dans les communautés détruites. Des dispensaires mobiles desservent des zones isolées touchées par les tremblements de terre et le tsunami. Au total, depuis la double catastrophe, plus de 2.620 survivants ont été soignés pour blessures et maladie grâce à cinq centres de santé mobiles de la Croix-Rouge indonésienne. Au total, ce sont plus de 600 volontaires de la Croix-Rouge qui sont déployés actuellement sur le terrain.

Iris van Deinse, déléguée à la communication de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) à Palu, a déclaré: «Nous rejoignons de plus en plus de personnes chaque jour et élargissons les services de cliniques mobiles pour répondre à la demande croissante.» En plus des personnes prises en charge sur le plan médical, il faut également compter les nombreux survivants qui ont reçu les premiers secours immédiatement après les tremblements de terre et le tsunami.

«Nous nous concentrons sur les soins critiques et aidons les personnes blessées lors de la double catastrophe, mais nous savons que toutes les blessures ne sont pas visibles. Les survivantes auront également besoin d’un soutien psychosocial si elles veulent se remettre des horreurs qu’elles ont subies, et nous allons introduire ces services dans les prochains jours.»

Outre le développement de ses services de santé dans la zone touchée, la Croix-Rouge indonésienne distribue également de l’eau potable, de la nourriture, des kits d’hygiène, des moustiquaires et du matériel de construction d’abris aux personnes qui ont perdu leur logement.

La zone sinistrée est toujours touchée par des répliques sismiques, avec par exemple un événement d’une magnitude 5,2 ce mardi. Des dizaines de milliers de personnes dorment encore dehors, leurs maisons étant trop endommagées pour y vivre.

Les agences gouvernementales rapportent qu’au moins 2.100 personnes ont été tuées et plus de 10.600 ont été blessées. La double catastrophe a également endommagé ou détruit environ 67.310 habitations. Si l’on ajoute à celle-ci la série de tremblement de terre sur l’île de Lombok, l’aide continue à s’organiser aujourd’hui pour venir en aide à 160.000 personnes.