2755
Article_CRL_2C_missing-type

Le 14 juin est la Journée Mondiale du Donneur de Sang.

14.06.2018

Im-ginez un m-nde s-ns A, B et O.

—lir ces lettres, cel- —utir-it à une –err-ti-n. C-m-ien de m-ts -insi disp-r-itr-ient ? -u t-ut du m-ins deviendr-ient di–lement c-mpliqués à c-mprendre. Les m-m-ns, c-mme les p-p-s, -ur-ient de gr-ndes difficultés à s-isir les —ill-ges de leurs –m-ins. Les enf-nts ser-ient —nd-nnés à dev-ir deviner ce que leurs p-rents veulent leur f-ire c-mprendre.

Et ce qui est vr-i p-ur l- l-ngue est ég-lement vr-i d-ns un -utre d-m-ine : le d-n du s-ng.

Si t-nt de pers-nnes -u Luxem–urg s-nt enc-re p-rmi n-us -uj-urd’hui, c’est grâce à un hér-s du qu-tidien. Un hér-s très discret. S-n n-m : le d-nneur de s-ng. Que s-n gr-upe s-it -, -, — -u -, il p-rticipe à s-uver des vies.

Les p-rten-ires qui se s-nt -ss-ciés à cette dém-rche -nt t-us -ccepté de f-ire disp-r-ître les lettres -, – et – p-ur une seule ch-se : dire merci à t-us les d-nneurs de s-ng.

MERCI !

Le 14 juin est la Journée Mondiale du Donneur de Sang.

Chaque année, le 14 juin, les pays du monde entier célèbrent la Journée mondiale du donneur de sang. La manifestation permet de remercier les donneurs de sang volontaires, bénévoles, du geste salvateur qu’ils font en donnant leur sang. Ils permettent d’assurer la qualité, la sécurité et la disponibilité de sang et de produits sanguins pour les patients qui en ont besoin.

Les transfusions de sang et de produits sanguins contribuent à sauver des millions de vies chaque année dans le monde. Elles peuvent aider à prolonger la vie de patients souffrant de maladies mortelles et à améliorer leur qualité de vie. Elles sont utilisées lors d’actes médicaux et chirurgicaux complexes. Elles jouent aussi un rôle essentiel et vital dans les soins de la mère et de l’enfant, et lors des interventions d’urgence en cas de catastrophes d’origine humaine ou naturelle.

Le don de sang est un acte de solidarité. Il met en avant les valeurs humaines fondamentales que sont l’altruisme, le respect, l’empathie et la compassion.

 

Texte intégral: Imaginez un monde sans a, b et o.

Abolir ces lettres, cela aboutirait à une aberration. Combien de mots ainsi disparaitraient ? Ou tout du moins deviendraient diablement compliqués à comprendre. Les mamans, comme les papas, auraient de grandes difficultés à saisir les babillages de leurs bambins. Les enfants seraient abandonnés à devoir deviner ce que leurs parents veulent leur faire comprendre.

Et ce qui est vrai pour la langue est également vrai dans un autre domaine : le don du sang.

Si tant de personnes au Luxembourg sont encore parmi nous aujourd’hui, c’est grâce à un héros du quotidien. Un héros très discret. Son nom : le donneur de sang. Que son groupe soit A, B, AB ou O, il participe à sauver des vies.

Les partenaires qui se sont associés à cette démarche ont tous accepté de faire disparaître les lettres A, B et O pour une seule chose : dire merci à tous les donneurs de sang.

MERCI !