2755
restoring-family-links-TTF-logo-450px

Journée internationale des personnes portées disparues

30.08.2017

Avec Trace the Face, de plus en plus de familles retrouvent leurs proches
Chaque année, des milliers de personnes migrant vers l’Europe perdent contact avec leurs proches et sont portées disparues. Pendant leur parcours, des familles se retrouvent séparées, sans savoir ce qu’il est advenu de leurs proches. Afin d’aider ces familles, la Croix-Rouge a créé en 2013 un service en ligne : Trace the Face. www.tracetheface.org permet à toute personne à la recherche de sa famille de publier sa photo en ligne.

 

Depuis le début de l’année, Trace the Face a permis la remise en contact de plusieurs personnes avec leurs proches. Une tendance encourageante puisque au total, en 7 mois, 21 personnes ont retrouvé un ou plusieurs membres de leur famille, contre 19 durant toute l’année 2016. Le travail de recherche est souvent lent et minutieux, et l’attente toujours douloureuse pour les familles.
« Mes parents sont vivants »  s’exclame Setara, une jeune Afghane, dans les bureaux de la Croix-Rouge danoise. Elle a été séparée de sa famille lors de son arrivée en Grèce. Elle restera seule pendant 18 mois. Grâce à Trace the Face, elle a retrouvé son père et son frère qui vivent en Allemagne.

 

De plus en plus de personnes ont recours à Trace the Face pour retrouver leurs proches. Depuis 2013, plus de 3000 personnes ont publié leur photo sur le site. Ils viennent surtout du Proche et Moyen-Orient, d’Afghanistan, d’Afrique de l’Ouest et de la Corne de l’Afrique. Le site se décline aujourd’hui en 7 langues.

 

Afin d’aider encore plus de personnes et augmenter les chances de retrouvailles, Trace the Face s’étend désormais au-delà de l’Europe. Des délégations du CICR en Afrique et en Asie, ainsi que des Sociétés Nationales non-européennes de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge se sont mises à contribuer à Trace the Face. D’autres vont bientôt suivre. 

Plus Trace the Face est connu, plus grand l’espoir d’aider des personnes à se retrouver. En cette journée internationale des personnes portées disparues, n’hésitez pas à relayer le site et la page facebook.