2755
La sécheresse en Somalie s'étend sur toute l'Afrique de l'Est

Famine en Afrique de l’Est et dans la Corne de l’Afrique

20.03.2017

La Croix-Rouge luxembourgeoise a décidé de débloquer 1 000 000€ de son fonds d’urgence, alimenté par des dons, pour répondre aux besoins immédiats des populations menacées par la famine en Somalie, en Éthiopie, au Nigeria au Soudan du Sud et au Yémen.

Elle fait un appel à la solidarité de la population pour soutenir son engagement dans cette crise humanitaire.

 

L’une des pires sécheresses enregistrées depuis des décennies affectent durement des milliers de personnes déjà touchées par des conflits armés et la crise économique en Afrique de l’Est et dans la Corne de l’Afrique. « Vingt millions de personnes ont besoin aujourd’hui d’une aide humanitaire d’urgence en Somalie, au Soudan du Sud, au Nigeria, en Éthiopie et au Yémen. C’est pourquoi nous avons immédiatement transféré 500 000€ au Comité International de la Croix-Rouge qui est actif sur le terrain dans les zones de conflit en Somalie et Soudan du Sud », explique Marc Crochet, directeur général adjoint de la Croix-Rouge luxembourgeoise. Les Nations Unies reportent qu’en Somalie, 950 000 enfants âgés de moins de 5 cinq ans souffrent actuellement de malnutrition et 185 000 risquent de décéder rapidement s’ils n’ont pas un traitement médical.

La situation devient chaque jour plus dramatique. Tel est le cas par exemple pour le Somalien Abdullahi Mohamed et de sa famille. Il est le père de onze enfants et s’est installé avec sa famille à 25 kilomètres au nord de Garowe dans la région somalienne de Nugaa, il y a deux mois, après avoir perdu la plupart de leurs animaux à cause de la sécheresse. Il ne leur reste que 30 chèvres et moutons sur les 270 bêtes que comptait leur important troupeau. Pire encore, les animaux restants sont très amaigris et presque impossibles à vendre. Ils ne produisent pas de lait et ne peuvent pas être abattus pour leur viande. « Si ni nos animaux ni le sol ne nous permettent de subvenir à nos besoins, alors je ne vois pas comment mes enfants vont survivre », explique-t-il.

« Il est indispensable que la Croix-Rouge renforce son effort d’aide dans les mois à venir », souligne Marc Crochet. « La situation est déjà catastrophique aujourd’hui, mais la crise va encore s’aggraver. Cet été, de nombreuses régions seront confrontées à la « période de soudure » précédant la nouvelle récolte et pendant laquelle les réserves et les capacités locales seront encore plus faibles qu’aujourd’hui. Nous avons transféré 500.000 euros au CICR pour une aide de première urgence. Avec une deuxième enveloppe de 500 000€, nous soutiendrons directement le travail de sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dans les pays touchés. Cela nous permettra de toucher d’autres régions sinistrées. »

Si vous aussi, comme nous, êtes une personne désireuse de soutenir l’intervention d’urgence du Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en Afrique de l’Est.

Communication du don :

Hongersnout an Afrika – CCPL LU52 1111 0000 1111 0000

Aidez les personnes touchées par la famine et la sécheresse en faisant un don :

Hongersnout an Afrika – CCPL LU52 1111 0000 1111 0000

10 EUR 
30 EUR 
50 EUR 
  EUR 


Faire un Don

Si les sommes collectées dépassent les besoins du projet ou que les contraintes opérationnelles ne permettent pas la poursuite de l'action, la Croix-Rouge luxembourgeoise utilisera les fonds pour des programmes de même nature en conformité à son objet statutaire.