2755
deuil

La Croix-Rouge en deuil

18.01.2017

Le mardi 17 janvier, des dizaines de civils et six travailleurs humanitaires de la Croix-Rouge nigériane ont été tués à la suite d’un raid aérien sur la ville de Rann (frontière Nigéria/Cameroun).
La Croix-Rouge luxembourgeoise, ensemble avec les autres membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, est solidaire avec la Croix-Rouge nigériane et présente ses sincères condoléances aux familles des victimes de cette tragédie.

Les six volontaires de la Croix-Rouge se trouvaient à Rann dans le cadre d’une opération humanitaire menée auprès de plus de 25 000 personnes déplacées. Mardi, quelques heures après l’attaque aérienne, deux équipes chirurgicales du CICR ont été déployées : l’une directement à Rann, l’autre à Maïduguri pour l’accueil des blessés, en soutien au ministère de la Santé du Nigeria.

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge rappelle que les travailleurs humanitaires doivent pouvoir œuvrer en toute sécurité. Les parties au conflit doivent se conformer aux obligations qui leur incombent en vertu du droit international humanitaire (DIH) et doivent veiller à ce que les civils ne soient pas exposés aux combats.