2755
Photo: Reuters

La Croix-Rouge en deuil : l’attaque contre le convoi humanitaire en Syrie est une attaque contre l’humanité

21.09.2016

Le lundi 19 septembre, un raid aérien a bombardé un convoi de camions acheminant de l’aide humanitaire à l’ouest d’Alep en Syrie. Une vingtaine de personnes ont été tuées ainsi que le directeur de la branche locale du Croissant-Rouge syrien arabe.

La Croix-Rouge luxembourgeoise est solidaire avec le Croissant-Rouge syrien arabe, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Fédération internationale de la Croix-Rouge (FICR) qui parlent d’une « attaque contre l’humanité ».

Cette attaque outrageuse a coûté la vie à des collègues volontaires et membres du personnel de l’ONU et du Croissant-Rouge syrien arabe qui s’apprêtaient à distribuer de la nourriture et de l’équipement médical destinés à soulager les souffrances des civils à Orem Al-Kubra, une région ravagée par la guerre.

« Il y a bien eu violation du droit international humanitaire par cette attaque, ce qui est totalement inacceptable. », s’indigne Peter Maurer, Président du CICR. « Le manque de protection des travailleurs et des structures humanitaires risque d’entrainer de sérieuses répercussions sur les opérations d’aide humanitaire en cours dans ce pays, privant des millions de personnes de l’aide urgente et essentielle à leur survie. »

Aujourd’hui la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge sont en deuil. En solidarité avec le Croissant-Rouge syrien arabe, le Mouvement Croix-Rouge appelle la communauté internationale à assurer la protection des travailleurs et volontaires humanitaires.

« Nous nous rallions à l’indignation de notre Mouvement et appuyons la demande formulée à toutes les parties du conflit d’adhérer aux règles du droit international humanitaire. », déclare Marc Crochet, directeur général adjoint de la Croix-Rouge luxembourgeoise.

Le conflit en Syrie est l’un des plus dangereux au monde pour les travailleurs humanitaires. Lors des six dernières années, 54 membres du personnel et volontaires du Croissant-Rouge syrien ont perdu la vie alors qu’ils accomplissaient leur mission humanitaire.