2755
charte_humanitaire_2016web

La Croix-Rouge luxembourgeoise signe la première charte humanitaire

30.05.2016

Cinq ONG luxembourgeoises ont signé, le 26 mai, la première charte humanitaire du Luxembourg avec le ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, Romain Schneider. Elle scelle leurs positions communes et leurs engagements réciproques.

La Croix-Rouge mais aussi Caritas, CARE, MSF et Handicap International ont adhéré à cette charte qui constitue une première transposition concrète des directives retenues lors du dernier sommet humanitaire mondial de l’ONU à Istanbul. Elle répond à l’appel du secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, pour que les États s’unissent et coopèrent pour prévenir et mettre fin aux crises et réduire les souffrances et la vulnérabilité des peuples.

« Nous vivons actuellement la plus grande crise humanitaire depuis la Deuxième guerre mondiale », a soutenu Romain Schneider. Ce qui rend l’aide humanitaire d’autant plus importante actuellement. C’est pourquoi le ministère espère qu’une coopération plus intense et plus approfondie entre les ONG et le gouvernement permettra une action plus ciblée et efficace. Pour soutenir encore davantage cette action, le budget de 40 millions d’euros alloué à l’aide humanitaire en 2016 va être augmenté de 5% les deux prochaines années.

Lors du sommet humanitaire mondial, les chefs d’états et de gouvernement ont réaffirmé leur engagement commun à l’égard de l’humanité et de l’universalité des principes humanitaires. Ce sommet a été l’aboutissement d’un long processus de consultation de deux ans. Le Luxembourg a, en plus des 32 engagements fondamentaux du sommet, pris 45 engagements nationaux et conjoints. En outre, la charte comprend cinq responsabilités fondamentales : faire preuve de volonté politique pour prévenir et faire cesser les conflits, faire respecter les normes qui protègent l’humanité, ne laisser personne de côté, améliorer les conditions de vie car fournir une aide ne suffit plus, et investir dans l’humanité.

Photo ©: MAEE