2755

Népal : La Croix-Rouge luxembourgeoise vient en aide aux victimes du séisme

21.12.2016

Luxembourg, 26 avril 2015 – La Croix-Rouge luxembourgeoise est mobilisée pour venir en aide aux victimes du tremblement de terre qui a frappé le Népal et fait appel à la générosité du public.

 

Alors que l’évaluation de la situation humanitaire est encore en cours, la Croix-Rouge luxembourgeoise, active au Népal depuis 2008, est prête à engager 100.000 euros de son fonds de réserve pour soutenir la Croix-Rouge népalaise dans ses efforts humanitaires.

 

Luc Stoffel, volontaire international de la Croix-Rouge luxembourgeoise, est en contact avec les responsables de la Croix-Rouge népalaise : « Je suis bouleversé par cette nouvelle et inquiet pour les nombreuses victimes. Les communications restent très difficiles. J’ai seulement pu échanger avec l’équipe népalaise dans la région de Sankhuwasava dans l’est du pays pour le moment. La région, victime d’un tremblement de terre en 2012, est également touchée par le séisme de dimanche mais les maisons parasismiques que nous avons construites pour les victimes ont, selon les premières informations, bien résisté. La Croix-Rouge népalaise est capable de mobiliser 50.000 volontaires à travers le pays et a lancé son intervention dans les minutes qui ont suivi la catastrophe. Mais je reste sans nouvelles précises de mes collègues et amis népalais de Katmandou pour le moment.»

 

La Croix-Rouge népalaise travaille, ensemble avec les autorités nationales, des sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et d’autres organisations d’aide depuis des années sur la prévention et la préparation aux séismes. « Ce séisme, le plus important en intensité depuis 1934, a fait des ravages qui mettent à rude épreuve et dépassent les capacités nationales. Nous allons agir en étroite concertation avec la Croix-Rouge népalaise et nos collègues des autres sociétés nationales pour assurer un déploiement rapide et efficace de l’aide au Népal » précise Luc Stoffel.

 

La Fédération Internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FIRC) a immédiatement mis a disposition son stock de matériel d’urgence à Katmandou et a activé ses centres logistiques de Kuala Lumpur et Dubaï pour acheminer l’aide matérielle.

 

Selon des informations de la FIRC, les principaux hôpitaux de la capitale continuent à fonctionner mais ont atteint les limites de leurs capacités. « Vu le grand nombre de blessés, notre aide au développement d’une transfusion sanguine performante à Katmandou a un impact vital dans cette situation » estime encore Luc Stoffel.

 

Le directeur Asie/Pacifique de la FIRC, Jagan Chapagain a déclaré : Nous sommes extrêmement inquiets pour le sort de la population dans les zones rurales les plus proches