2755
Convention de Genève de 1864

La Croix-Rouge fête les 150 ans de la signature de la première Convention de Genève

22.08.2014

L’année 2014, année du Centenaire de la Croix-Rouge luxembourgeoise, est aussi l’année des 150 ans de la première Convention de Genève signée le 22 août 1864.

La Convention de Genève de 1846 a été le premier instrument majeur du droit international humanitaire (DIH) moderne. Depuis lors, plus d’une centaine de traités de DIH ont été adoptés visant à limiter l’impact de la guerre sur ceux qui ne sont pas (ou ne sont plus) impliqués : soldats, détenus, civils, etc.

Le droit international humanitaire en vidéo

Les principes qui sont au cœur des Conventions de Genève et du droit international humanitaire demeurent aujourd’hui plus importants que jamais. « Mais le nombre de pertes humaines lors des conflits armés reste trop élevé car le DIH est trop souvent violé entraînant une souffrance inacceptable. », affirme un porte-parole du Comité international de la Croix-Rouge. « 150 ans après l’adoption de la première Convention de Genève, la violence envers les patients et le personnel de santé reste un problème majeur. Nous assistons tous les jours au manque de respect de la neutralité en ce qui concerne l‘accès aux soins, le transport et l’action du personnel humanitaire, par exemple en Syrie, à Gaza ou au Sud Soudan.»

 

Le Comité international de la Croix-Rouge appelle à toutes les parties impliquées dans les conflits armés à épargner la population civile et à montrer davantage de respect pour le droit international humanitaire.