2755
img_mali_projet_710px

La Croix-Rouge luxembourgeoise présente au Mali pour soutenir les populations du Nord

15.07.2014

Active au Burkina Faso et au Niger depuis début 2013 dans le contexte du conflit malien pour soutenir les personnes réfugiées du Mali en leur fournissant des abris d’urgence adaptés, la Croix-Rouge luxembourgeoise a décidé d’intervenir au Mali pour accompagner les populations déplacées à l’intérieur du pays ou dans les pays limitrophes dans leur retour chez eux.

Interview avec Xavier Argoud, engagé comme délégué international pour la Croix-Rouge luxembourgeoise au Mali

Xavier ArgoudVous partez le 14 juillet au Mali pour un an. Quelle sera votre mission ?

 Je pars dans le cadre du conflit malien pour un projet de soutien aux populations du Nord du Mali victimes de conflits. Il s’agit de la zone de Tombouctou. La conduite de ce projet comprend la réhabilitation de 500 maisons délabrées, la réhabilitation de salles de classe et d’écoles, la réhabilitation de points d’eau ainsi que l’appui général à la branche locale de la Croix-Rouge malienne. Ce travail se fera en équipe avec des collaborateurs de la Croix-Rouge malienne et avec l’appui d’autres Croix-Rouge, du CICR, des bailleurs et des partenaires techniques.

  

Pourquoi avez-vous postulé pour ce poste ? Quelles sont vos motivations ?

 Je suis très content de retourner au Mali après une première expérience là-bas pour « Action contre la faim ». Ce qui me plait dans ces projets humanitaires, c’est la collaboration avec des cultures très différentes et de découvrir un mode de travail souvent très éloigné du modèle dont on a l’habitude. Trouver une façon de travailler ensemble et mener des projets avec les apports de chacun est très intéressant.

  

Quel a été votre parcours avant cette mission ?

J’ai fait des études en Sciences politiques, puis une année d’études en Coopération internationale à Madrid. J’ai plusieurs expériences déjà dans la conduite de projets humanitaires. J’ai commencé par un stage chez Unicef au Sénégal. J’ai travaillé aussi pour Médecins du monde, pour Terres des Hommes et enfin pour Action contre la faim. J’étais au Mali d’octobre 2013 à avril 2014 pour appuyer des chefs de projet sur des programmes de nutrition, de sécurité alimentaire, d’hygiène et d’assainissement.